Le site de Viviane Micaud

Un décryptage des grands sujets de société pour ceux qui veulent agir

Archive for janvier 2011

Pourquoi Chatel a l’obligation de faire évoluer sa première S

Posted by Viviane Micaud sur 2 janvier 2011

  Le lycée de Chatel a été construit sur des erreurs d’analyse.

– En imposant un tronc commun en 1ière générale, il serait plus facile pour les élèves de changer de sections: FAUX. Il ne sera ni plus ni moins facile de changer de section durant et après la première générale. Le passage de S ou ES à L est aujourd’hui tout à fait possible pour les élèves ayant un bon niveau dans les matières littéraires. Le passage vers ES sera pas plus et pas moins possible à condition que l’élève s’engage à récupérer les fondamentaux d’économie pendant les vacances. Le passage S sera tout aussi impossible.

– Les déséquilibres entre les filières proviendrait d’une réputation de prestige de la S: FAUX. Les élèves vont en S car c’est de fait une filière généraliste qui permet toutes les possibilités post bac. (25% des élèves en prépa littéraire ont un bac S!). Contrairement à ce qu’affirme Chatel, la filière S a été rendu plus généraliste dans le nouveau lycée. La 1ère S contient 8 heures dédiés à « la préparation des études littéraires » et seulement 10 heures de Sciences. Conclusion, la filière littéraire va continuer à se vider de ses élèves.

Il y a un vrai problème dans l’organisation des sciences dans le lycée voulue par Chatel, et l’enjeu est la réussite des élèves et l’avenir économique de la France.
Les conséquences sont:
– la mise en souffrance des élèves bons en sciences mais ayant du mal à rédiger suivant les codes de rédaction artificielles des littéraires (ce qui n’a rien à voir avec l’orthographe). 5% des élèves qui réussissent via la S aujourd’hui sont concernés,
– une impossiblité pour les élèves de tester leur goût et leur capacité à respecter la rigueur scientifique, qui va conduire à des autocensures de ceux qui pourraient mais qui sont piègés dans les représentations sociales des métiers et  des échecs de ceux qui sont dans des filières pour lesquelles ils n’ont pas les acquis pour réussir.
– la ruine économique de la France à terme de la France qui n’aura pas les moyens de gérer les changements qui s’annoncent dans les quarante ans à venir par manque de techniciens d’ingénieurs et de scientifiques.

Voir le texte approuvé par beaucoup d’organisations et de personalités du monde scientifique. http://prepas.org/communication/lafranceabesoindescientifiques/

Chatel n’a pas le choix :
– il doit sortir la S du tronc commun aux filières L et ES.
– il doit faire un moratoire sur les programmes de sciences et s’appuyer l’année prochaine sur les mêmes programmes que les années précédentes un peu simplifiés.
– il doit réintégrer les TP dans les cours de sciences (qui sont indispensables à des apprentissages des fondamentaux des sciences).

Publicités

Posted in Education, réforme du lycée | Leave a Comment »