Le site de Viviane Micaud

Un décryptage des grands sujets de société pour ceux qui veulent agir

La réforme du lycée de Luc Chatel : Une vraie réflexion, une avancée et des dysfonctionnements annoncés (2- les dysfonctionnements annoncés)

Posted by Viviane Micaud sur 8 février 2010

 La réforme du lycée est une problématique complexe avec de nombreux groupes de pressions qui ont des enjeux (de pouvoir ou de fonds de commerce).  Luc Chatel avait comme contrainte de diminuer le nombre d’enseignants.

Ma conclusion est qu’il a eu une vraie réflexion pour cette réforme et des choix stratégiques qu’il convient de décoder. Cette réforme sur un principe révolutionnaire pour l’Education Nationale que je soutiens parfaitement : il donne au « conseil pédagogique » de chaque établissement, la mission de déterminer le soutien adapté pour faire réussir les élèves. Pour cela deux heures sont réservées sur l’emploi du temps des élèves ainsi qu’un volant appréciable d’heures d’enseignants. Le conseil pédagogique est constitué de représentants des enseignants et de la direction de l’école. Avant Chatel, l’Education Nationale était spécialiste pour imposer des « méthodes miracles », en réalité efficaces uniquement dans des contextes très particuliers et chronophages, puis de communiquer que si l’Education Nationale était si inefficace c’était à cause des  enseignants qui ne mettaient pas assez de diligence à appliquer ces pseudo-géniales solutions. C’est une avancée que je salue, car elle est fondamentale.

Toutefois, Chatel a fait des erreurs d’analyse graves qui font que si sa réforme est appliquée en l’état, elle va conduire à une catastrophe. Ces dysfonctionnements et les erreurs analyses font l’objet de cet article. Ces dysfonctionnements sont prouvables : ils portent sur de l’augmentation de la dévalorisation de ceux qui n’ont pas les acquis pour suivre les filières générales du lycée, la destruction du bac L qui aura encore moins d’élèves et la ruine de l’économie française qui n’aura pas les moyens de gérer les changements sans précédent qui s’annoncent.

Maintenant, que les grilles horaires ont été rendues publiques, nous pouvons prévoir les effets non désirés de la réforme :

– rentrée 2010:  une dévalorisation grandissante des Bac Pro (seuls à être orientés), et un augmentation des taux d’abandon en 2nd (il devient impossible de faire une orientation positive vers l’enseignement technologique et le principe utopique de la seconde d’orientation va augmenter les angoisses).

-rentrée 2011 : une augmentation considérable des orientations vers la première généraliste (autrefois appelé S) et disparation de la filière L dans les lycées où déjà les effectifs étaient critiques.

-rentrée 2013 : une désaffection des orientations vers les métiers scientifiques due à l’impossibilité de sensibiliser à ces métiers dans des classes devenues généralistes avec trop peu d’élèves intéressées par les sciences et avec trop peu d’heures.

-rentrée 2013 : un abandon de poursuite d’étude supérieure des bacs technologique dont les beaux libellés cachaient une incohérence de programme. Soit, les élèves ne sont pas souhaités dans les établissements supérieurs, soit ils n’ont pas les acquis pour réussir. 

– année 2020-2030 : ruine économique de la France qui n’a pas les scientifiques et techniciens nécessaires pour gérer les changements sans précédent qui lui font face (changement climatique, fin du pétrole et de matière première)

Je fais remarquer, que je ne remets en cause ni la diminution des heures-élèves, ni les deux heures d’accompagnement dont le contenu est décidé par l’équipe pédagogique.

La réforme Chatel repose sur trois erreurs d’analyse majeures (Il a l’excuse qu’elles sont voulues par des groupes de pression qui tirent leur pouvoir du malaise que ces dysfonctionnements créent).

– les élèves choisissent la filière S parce qu’elle ouvre le plus de possibilités d’études supérieures, non pas à cause de réputation de prestige. Rendre la L plus attirante dans ses matières enseignées, ne fera en aucun cas  aire venir plus d’élèves. Le fait d’avoir rendu la Première S trop généraliste va créer un appel d’air catastrophique pour les équilibres des filières générales.

– le rattrapage d’acquis pour passer d’une première d’une filière à une autre filière ne fonctionnera pas tel qu’il est prévu. Il sera impossible d’aller d’une filière L à une filière S, car les acquis scientifiques se construisent différemment des acquis littéraires. On ne peut pas en un mois donner les notions de bases indispensables pour suivre les cours de S. Dans le sens contraires, les élèves auront des manques, mais ils n’auront pas l’impression qu’on leur parle chinois. Le flux sera réduit à quelqus élèves vers la filière ES ou L car seuls les élèves qui ont enfin trouvé leur voie feront l’effort de travailler pendant les vacances.

– il est ni souhaitable, ni possible de faire la seconde une « Seconde d’orientation ». Ce n’est pas possible car, cela suppose que les élèves fassent le chemin cognitif qui consiste à se projeter comme adulte dans un métier en 8 mois. Ce chemin cognitif se fait dans la durée. Les jeunes acceptent de se voir adulte à des moments très différents qui dépendent de leur caractère.  Avec les moyens prévus, ils n’auront qu’une vision déformée d’environ 5% des informations qu’il faudrait avoir pour choisir en connaissance de cause. Ce n’est pas souhaitable car cela va créer un stress important, pour ceux qui ne sont pas mûrs (la majorité). Objectivement, il n’existe pas de solution pour que plus de vingt pour cent des élèves soient surs de leur choix en seconde. L’orientation doit être vue comme des essais-erreurs qui commencent en fin de collège (avec une possibilité totale de changement en fin de première) et qui finit en fin de vie. En particulier, l’université doit pour toutes les filières prévoir les moyens de rattraper les fondamentaux pour ceux qui n’ont pas le bac le plus naturel pour la filière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :